Navigation – Plan du site
La bibliothèque d'architecture de Pierre le Grand

Avant-propos

Valerij Leonov, Alexis Berelowitch et Wladimir Berelowitch
p. 457-458

Texte intégral

1Le dossier que le lecteur pourra lire ci-après est un des premiers résultats d’un projet de recherche et de publication intitulé « La bibliothèque d’architecture de Pierre le Grand », projet qui a vu le jour en 2005 et sur lequel travaillent aujourd’hui des chercheurs russes et ouest-européens. Il s’agit, en premier lieu, de constituer un catalogue raisonné de l’ensemble d’ouvrages, de traités manuscrits, de dessins et de recueils de gravures qui ont fait partie du Cabinet de Pierre le Grand et qui sont conservés au Département des manuscrits de la bibliothèque de l’Académie des sciences à Saint-Pétersbourg et, partiellement, au musée de l’Ermitage. Le projet vise à étudier les documents qui se rapportent à l’architecture militaire, civile et même navale, à l’art des jardins, à la décoration, aux techniques de construction, aux relations entre l’architecture et la science ainsi qu’à toutes représentations architecturales des villes et places fortes européennes.

2En second lieu, le catalogue ainsi créé doit servir de base pour une série d’études de cette collection royale -- quasi unique en Europe -- qui est tout à la fois européenne car son objet était l’information et le transfert en Russie d’une nouvelle culture architecturale occidentale pour les Russes et néanmoins ouverte à toutes les versions nationales de cette culture. L’objectif et la méthode poursuivis par les artisans de ce projet sont de réunir des spécialistes des différents domaines et des pays concernés par cet ensemble, aussi bien du côté russe qu’occidental, car seule cette confrontation permettra de découvrir les significations d’une collection qui n’a encore jamais fait l’objet d’études systématiques.

3Aussi l’intérêt de ces études doit-il largement déborder le seul cadre de l’histoire de la Russie : en étudiant les origines cosmopolites de la collection architecturale de Pierre le Grand, les réseaux d’information et de commerce par lesquels elle a été constituée, l’activité, le statut, la position des agents du tsar dans le contexte européen de l’époque, les participants du projet ne se cantonnent pas seulement dans le cercle des études « pétroviennes » spécialisées, mais aussi et davantage se situent dans le cadre d’une histoire de l’architecture européenne, traitée sur le mode d’une histoire culturelle.

4La responsabilité scientifique de ce projet appartient à Olga Medvedkova (qui en a été le concepteur initial et qui en demeure le pilote du côté français) ainsi qu’à Irina Lebedeva, qui travaille à la bibliothèque de l’Académie des sciences (BAN) à Saint-Pétersbourg. Les principales organisations qui soutiennent ce projet sont le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (ou CERCEC, CNRS/EHESS), la bibliothèque de l’Académie des sciences (Irina Beljaeva, directrice scientifique), le centre franco-russe en sciences sociales et humaines de Moscou et la Maison des sciences de l’homme de Paris. Le projet fait enfin partie des objectifs d’un groupement de recherche européen du Centre national de la recherche scientifique, GDRE qui regroupe le CERCEC et d’autres équipes françaises, russes et ukrainiennes.

5Le dossier présenté ici poursuit trois buts : exposer le projet dans ses grandes lignes, et en dégager notamment les prémisses méthodologiques (c’est le propos de l’article d’Olga Medvedkova), faire le point sur l’histoire des catalogues de la bibliothèque de Pierre le Grand (Irina Lebedeva et Irina Beljaeva) et présenter les premiers résultats des recherches soit sur un domaine particulier (Émilie d’Orgeix sur l’architecture militaire), soit sur une relation particulière (Dirk Van de Vijver sur les relations avec le Brabant et la Hollande), soit sur l’ensemble de la bibliothèque architecturale en tant que collection du souverain Pierre Ier (Olga Medvedkova).

6Valerij Leonov, Directeur de la Bibliothèque de l’Académie des sciences

7Alexis Berelowitch, Directeur du Centre franco-russe en sciences sociales et humaines jusqu’en 2006 et Valérie Pozner, Directrice du Centre franco-russe en sciences sociales et humaines depuis 2007

8Wladimir Berelowitch, Directeur-adjoint du Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valerij Leonov, Alexis Berelowitch et Wladimir Berelowitch, « Avant-propos », Cahiers du monde russe [En ligne], 47/3 | 2006, mis en ligne le 01 janvier 2007, Consulté le 22 novembre 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8832

Haut de page

Auteurs

Valerij Leonov

Alexis Berelowitch

Articles du même auteur

Wladimir Berelowitch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page