Navigation – Plan du site
Organisation bureaucratique et relations avec le parti

Razvitie sovetskih organov gosudarstvennoj bezopasnosti : 1917-1953 gg.

Vladimir N.HAUSTOV
p. 357-374

Résumés

Résumé
Le développement des organes de sécurité d’État soviétiques, 1917-1953.
Dans cet article, nous mettons au jour plusieurs aspects essentiels de l’activité des organes soviétiques de sécurité entre 1917 et 1953. Dès février 1922, les GPU-OGPU-NKVD-MGB se trouvaient sous l’entière autorité du parti au pouvoir, le parti bolchevik, qui définissait les axes principaux de leur activité et la politique des cadres. Leur tâche principale consistait à exécuter les « directives » du parti. En fait ils se trouvaient sous la tutelle personnelle de Stalin. Ils ne furent jamais une entité politique indépendante, mais l’instrument docile du parti bolchevik. Le trait spécifique du développement des services spéciaux soviétiques fut l’utilisation active des organes de sécurité dans l’exécution des tâches relatives à la construction économique. Les organes des GPU-NKVD-MGB étaient les instruments de la politique répressive et de l’ingérence dans la vie économique. Les départements puis les directions de l’Économie et des Transports étaient pour le pouvoir suprême un levier de contrôle supplémentaire sur ces domaines de l’économie. Peu à peu, l’utilisation des organes de sécurité comme instrument de répression fut remplacée par leur utilisation comme instrument de contrôle et de vérification de l’application des décisions de l’État, et de renseignement sur l’exécution des tâches majeures du plan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vladimir N.HAUSTOV, « Razvitie sovetskih organov gosudarstvennoj bezopasnosti : 1917-1953 gg. », Cahiers du monde russe [En ligne], 42/2-4 | 2001, mis en ligne le 01 janvier 2007, Consulté le 27 mai 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8458

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page