Navigation – Plan du site
Valeurs familiales

Avraam Stepanovich Sverchkov and “Embezzlers”

Family connections within Russian bureaucracy in the first half of the 18th century
Avraam Stepanovič Sverčkov et les « déprédateurs » : les liens de famille dans le milieu administratif en Russie dans la première moitié du xviiie siècle
Galina O. Babkova
p. 609-640

Résumés

Avraam Stepanovič Sverčkov fut un personnage clé des commissions législatives chargées de la compilation des lois (1720‑1740). En 1755, il légua une part considérable de ses biens à la toute jeune université de Moscou. Reconstruite sur la base du dossier judiciaire constitué pour le procès dont a fait l’objet ce legs, l’histoire de la famille de Sverčkov et de ses relations laisse à penser que, pour les serviteurs de son type, seule la famille nucléaire avait une importance capitale. Venant de classes non privilégiées, ces bureaucrates ne devaient leur ascension sociale qu’à leurs compétences professionnelles et construisaient de façon indépendante leurs carrières, leurs amitiés, leurs stratégies matrimoniales ou autres, progressant grâce à leurs contacts personnels, leurs connaissances et leur expérience. Participants actifs à la mise en place des réformes de l’État dans la première moitié du xviiie siècle, Sverčkov et d’autres comme lui constituaient le niveau supérieur des employés de bureau dans une multitude de services de l’administration centrale et assuraient le fonctionnement sans faille de toutes les unités de la machine de l’État. Acquérant le statut de noble héréditaire par leurs services, ces serviteurs limitaient le champ de leur interaction familiale et sociale à la famille nucléaire. Le « capital social » d’une telle famille se fondait sur les succès de carrière et le bien‑être matériel de deux générations (parents et enfants), dans une articulation complexe de contacts sociaux (amicaux, professionnels).

Haut de page

Note de la rédaction

Translated from Russian by Denise Mansurova and Iryna Bickle

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Chancellery service
The family
“Embezzlers”

Aperçu du texte

On December 13th 1755 the board of the Moscow Imperial University submitted a promemoria [note] to the State Collegium of Justice asking them to send immediately a representative of the Collegium accompanied by prikaznye sluzhiteli [bailiffs] to the house of State Councillor Avraam Stepanovich Sverchkov, who died on December 8th. As quickly as possible they had to make an inventory of promissory notes and cash, present in the house, and also to make a copy of Sverchkov’s will, which “remained in the house, signed by Mr. Sverchkov’s hand and witnesses.” The Collegium of Justice took its decision the following day: it granted the university’s request and on December 14th sent the Secretary Il´ia Iazykov to Sverchkov’s house.

The reason for this rush was rather unusual: according to the oral will, dictated by А.S. Sverchkov on November 26th 1755 (written down by the Moscow State Bank junker Gavriil (Gavrila) Iushkov), he had transferred a considerable part of his property to the newly ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Galina O. Babkova, « Avraam Stepanovich Sverchkov and “Embezzlers” », Cahiers du monde russe [En ligne], 57/2-3 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2019, Consulté le 23 mai 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8375

Haut de page

Auteur

Galina O. Babkova

School of History, National Research University Higher School of Economics, Moscow, gbabkova@hse.ru

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page