Navigation – Sitemap

Famille et mobilité sociale en Russie, xvie-xviiie siecles

André Berelowitch
p. 265-274

Auszug aus dem Text

Cairn

Volltext ist auf Cairn Plattform frei zugänglich. Volltext wird unter dieser URL frei zugänglich am Januar 2020.
Diesen Artikel lesen

Aufbau

Les familles
Les moyens de parvenir
Les macro‑structures

Übersicht

La société n’est pas une famille.
Gérard Mendel

Consacré à l’histoire des familles, et à leur ascension ou (plus rarement) à leur déclin, dans la Russie des xviie et xviiie siècles, ce numéro des Cahiers du Monde russe n’est pas le premier à aborder ce genre de sujets. Il s’inscrit dans une tendance récente de l’historiographie de la Russie qui, succédant à l’histoire de l’État et à l’histoire, marxisante ou non, de l’économie et des classes sociales, s’intéresse de plus en plus à l’histoire de la vie privée et à la thématique de la micro‑histoire.

Si ce numéro ne peut donc revendiquer une totale originalité, il se rachète cependant par deux traits apparemment contradictoires : sa variété et son unité. L’enquête est poursuivie dans des milieux sociaux très divers, depuis la famille impériale (Pavlov) jusqu’aux paysannes rachetées aux Tatars (Lavrov), en passant par l’aristocratie (Kosheleva, Sedov, Steindorff), les généraux (Chernikov), les bureaucrates (Babkova), les marchands (Kame...

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Online-Version

André Berelowitch, « Famille et mobilité sociale en Russie, xvie-xviiie siecles », Cahiers du monde russe [Online], 57/2-3 | 2016, Online erschienen am: 01 April 2016, Besucht am 24 September 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8354

Seitenanfang

Autor

André Berelowitch

CERCEC, EHESS

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Urheberrechte

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Seitenanfang