Navigation – Plan du site
Réglementer l’utilisation des terres

Blurred Lines

Land surveying and the creation of landed property in nineteenth‑century Russia
Le flou des limites : arpentage et création de la propriété foncière au xixe siècle en Russie
Igor Khristoforov
p. 31-54

Résumés

L’article étudie le problème de la création et de la mise en place de limites à la propriété foncière privée dans l’Empire russe au xixe siècle. C’est par le biais d’une analyse de l’arpentage, du cadastrage et de la représentation de l’arpenteur dans la littérature, dans l’opinion publique et dans la perception paysanne, que l’auteur propose une nouvelle approche de la relation qui unit les différents acteurs – propriétaires, paysans et bureaucrates – au cours des réformes agraires en Russie. L’article s’appuie notamment sur des archives conservées au RGIA à Saint-Pétersbourg. Il aborde aussi les thèmes de l’anthropologie des frontières et de la propriété, ou de l’histoire du cadastre en Europe.

Haut de page

Note de la rédaction

Translated from Russian by Christopher Gilley

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Property regimes and the General land survey
Speransky’s plan and the “Kiselev cadastre”
The Special land survey
Land surveying and the emancipation
The times of the land surveyors

Aperçu du texte

In late autumn 1861, eight months after the abolition of serfdom in the Russian Empire, Titular Councillor Smirnov, a state land surveyor of the Ministry of internal affairs, took leave from his position to travel to Kovno province. Three wealthy local landowners—Oginski, Mirski and Zaba—had sent a request to St. Petersburg for a state land surveyor to map their properties. They promised to pay him well : 20 kopeks per desiatina of land, compared to a usual rate of 8‑10 kopeks.

To understand the reasons for such generosity, one must remember that immediately after the abolition of serfdom, landowners suddenly began worrying about drawing boundaries and surveying their properties, a part of which they had to transfer to the peasants. The authorities in St. Petersburg (above all, the Ministry of internal affairs) received numerous petitions from the provinces requesting state land surveyors. Most landowners only had a very vague idea of the external boundaries of their property, let al...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Igor Khristoforov, « Blurred Lines », Cahiers du monde russe [En ligne], 57/1 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2019, Consulté le 01 mai 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8328

Haut de page

Auteur

Igor Khristoforov

Higher School of Economics Moscow, ikhrist@yandex.ru

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page