Navigation – Plan du site
Dossier

Médiateurs d’empire en Asie Centrale (1820‑1928)

Dossier spécial coordonné par Isabelle Ohayon (Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre‑européen CNRS, EHESS) et Tomohiko Uyama (Slavic‑Eurasian Research Center, Hokkaido University)
Isabelle Ohayon
p. 617-620
Traduction(s) :
Mediators of The Empire in Central Asia (1820‑1928)

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du texte

L’une des caractéristiques des empires est d’avoir inventé, imaginé des technologies de médiation permettant de faire tenir ensemble des populations, des territoires et des cultures diverses. L’étendue comme la complexité des constructions impériales supposent cette capacité de négociation réciproque des colonisateurs et des sociétés incorporées. Soulignée par l’histoire globale, et en particulier par Jane Burbank et Frederick Cooper, la combinaison de pouvoirs feuilletés, enchevêtrés, qui s’accompagnent d’une pluralité de statuts et de régimes de droit, autorise l’empire à une flexibilité de gouvernement et garantit, jusqu’à un certain point, sa pérennité.

Les médiateurs du pouvoir, intermédiaires de la métropole à toutes les échelles, tiennent donc une place décisive dans l’administration des empires. Outre leur utilisation et leur implication dans la défense du territoire et son exploitation, c’est dans l’usage qu’ils font des structures impériales qu’ils marquent leur empreinte, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Ohayon, « Médiateurs d’empire en Asie Centrale (1820‑1928) », Cahiers du monde russe [En ligne], 56/4 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015, Consulté le 23 avril 2017. URL : http://monderusse.revues.org/8209

Haut de page

Auteur

Isabelle Ohayon

CNRS, CERCEC, EHESS, isabelle.ohayon@cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

2011

Haut de page