Navigation – Plan du site
Média, informations et émotions

The “Soviet Way of Life” as a Way of Feeling

Emotion and Influence on Soviet Central Television in the Brezhnev Era
Le « mode de vie soviétique » en tant que manière de sentir : émotion et influence sur la télévision centrale soviétique sous Brežnev
Christine Evans
p. 543-569

Résumés

Cet article décrit l’émergence du « mode de vie socialiste » en tant que catégorie majeure dans la propagande soviétique à la fin des années 1960 et pendant les années 1970, catégorie qui place au premier plan les qualités émotionnelles et spirituelles, caractéristiques essentielles de la nouvelle personne soviétique et de la civilisation socialiste soviétique à l’ère du « socialisme avancé ». Alors que les recherches récentes mettent l’accent sur l’importance des promesses matérielles faites à la population soviétique à l’époque poststalinienne, le cas de la Télévision centrale suggère la centralité des attraits affectifs et moraux des émissions soviétiques. En regardant la programmation d’« émissions émotion » de la Télévision centrale et Ot vsei duši, le talk show mélodramatique de Valentina Leont´eva, show télévisé le plus représentatif du « mode de vie socialiste » et de l’émotivité de l’ère brejnévienne, l’article démontre comment le contrôle affectif, incluant la création et la préservation d’un climat de bonne humeur chez les téléspectateurs soviétiques, est devenu l’une des stratégies mobilisatrices les plus importantes. Au centre des nouvelles « structures de sentiment » subventionnées par l’État et produites pour ce show et pour d’autres shows télévisés de l’époque brejnévienne (et toujours très présents dans les médias publics contemporains) se trouvaient des rôles féminins fortement genrés, une intense surveillance de l’État, le souvenir de souffrances collectives situées dans un passé héroïque et un nationalisme pan‑slave circonscrit.

Haut de page

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Plan

The sources of the “socialist way of life”
Television’s two pathways to emotional influence : the good mood and the TV portrait
“Today, a boring program… is a defective product” : emotion as solution to boredom
Ot vsei dushi : a Soviet “talk show” ?
Evoking emotions on Ot vsei dushi : festivity, femininity, and surveillance
Conclusion : perestroika and the limits of Ot vsei dushi’s affective community

In June 1971, an article by the young writer and media scholar Viktor Khelemendik described an example of a recent, successful collaboration between Central Television and the Communist Party newspaper, Pravda. On March 8, International Women’s Day, Pravda published an article about an Ivanovo textile worker and 24th Party Congress Delegate, Zoia Pavlovna Pukhova. The article offered a conventional political biography of Pukhova, emphasizing the “sources of her character,” and “the strengthening and development of the glorious traditions of Ivanovo proletarians.” That same evening, however, Pravda’s article about Pukhova was reinforced by a television essay focusing on the same heroine’s “spiritual states” as she moved through each aspect of her day :

Excited and solemn during an initiation ceremony for new worker graduates from the technical school ; merry and carefree while cross country skiing ; businesslike, together, and yet somehow elated when she calmly and lightly approaches...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christine Evans, « The “Soviet Way of Life” as a Way of Feeling », Cahiers du monde russe [En ligne], 56/2-3 | 2015, mis en ligne le 17 novembre 2019, Consulté le 30 juillet 2016. URL : http://monderusse.revues.org/8201

Haut de page

Auteur

Christine Evans

University of Wisconsin‑Milwaukee, evansce@uwm.edu

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page