Navigation – Plan du site
Articles

Do we know the composition of the 18th century russian society?

De la composition de la société russe au xviiie siècle
Aleksander Kamenskii
p. 135-148

Résumés

C’est en attirant l’attention des chercheurs sur un nouveau type de sources historiques, les billets à ordre, qui recèlent des informations sur l’identification des différents groupes sociaux en place en Russie au xviiie siècle et leur interaction, que l’auteur tente d’apporter des réponses à certaines des questions soulevées antérieurement par M. Confino, E. Wirtschafter et D. Ransel. L’article se base sur l’analyse d’environ 2 500 de ces billets enregistrés dans les livres des billets à ordre contestés de la magistrature de Bežeck. L’auteur expose en quoi ce type de sources apporte un éclairage complémentaire à certains aspects de la vie sociale dans la Russie impériale, habituellement ignorés des historiens.

Haut de page

Note de la rédaction

L’essai proposé ci‑dessous par Aleksandr Kamenskij enrichit d’un point de vue nouveau la discussion sur les dynamiques sociales et les classifications juridiques dans l’Empire russe, à laquelle les Cahiers du Monde russe ont contribué ces dernières années. L’auteur prolonge et développe ainsi les réflexions publiées dans nos pages par Michael Confino (49/4), Elise K. Wirtschafter (50/1), et dans le numéro thématique (51/2‑3) consacré à ces problèmes, avec un essai de David L. Ransel notamment. A. Kamenskij encourage les chercheurs à travailler à partir de sources encore négligées, et la rédaction les invite à lui soumettre leurs résultats. (NdlR)

Note de l'auteur

The study was carried out in the framework of the Basic Research Program at the National Research University, Higher School of Economics in 2014.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du texte

At first sight, eighteenth‑century Russian society and its social structure seem to be a thoroughly studied field, with numerous books and articles on government policies and on certain social classes – nobility, clergy, townspeople, functionaries, peasants, and the Cossacks. These were the classes recognized by the Russian state, which in the eighteenth century made every effort to transform them into European‑style judicial estates and to construct a social framework based on legislation created specifically for this purpose. It is only natural that from the nineteenth century on, most historians mistook these estates for historic reality, took it for granted that they had constituted “Russian society,” and focused their research on studying them. The findings of several generations of historians were first summed up by Boris Mironov in the two volumes of his Social History of Imperial Russia, 17001917 and later in a huge volume entitled Soslovnoe obshchestvo Rossiiskoi imperii. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aleksander Kamenskii, « Do we know the composition of the 18th century russian society? », Cahiers du monde russe [En ligne], 55/1-2 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, Consulté le 22 juin 2017. URL : http://monderusse.revues.org/7989

Haut de page

Auteur

Aleksander Kamenskii

National Research University – Higher School of Economics, Moscow, Department of History. akamenskii@hse.ru

Haut de page

Droits d'auteur

2011

Haut de page