Navigation – Plan du site

La colonie française et l’église catholique de Moscou à la fin du xviiie siècle

VLADISLAV RJÉOUTSKI
p. 615-628

Résumés

Nombre de raisons ont conduit à l’apparition à Moscou d’une communauté francophone organisée et structurée. La formation de cette communauté s’est symbolisée par la fondation d’une paroisse française, paroisse que les prêtres français et les principales familles de la colonie voulaient réserver exclusivement aux ressortissants de France. L’article décrit la lutte acharnée entre les prêtres et les syndics des deux paroisses catholiques de Moscou, la paroisse française Saint-Louis-des-Français et l’ancienne paroisse des Apôtres-Saint-Pierre-et-Paul. Mais cette lutte ne devient compréhensible que lorsque sont explicités les processus sociaux et démographiques ainsi que les stratégies d’assimilation que connaissait la communauté à la fin du xviiie siècle. C’est à l’éclaircissement de ces processus que nous nous attachons dans cet article, à travers l’analyse de données démographiques, l’étude de la correspondance des prêtres des deux églises, et l’histoire de la plus grande famille de la communauté à l’époque, la famille Delesalle.

Haut de page

Note de la rédaction

À sa demande expresse, les différentes contributions de Vladislav S. Rzheuckij figurent toutes désormais sous la forme francisée de son patronyme, Vladislav Rjéoutski (novembre 2005).

Pour citer cet article

Référence électronique

VLADISLAV RJÉOUTSKI, « La colonie française et l’église catholique de Moscou à la fin du xviiie siècle », Cahiers du monde russe [En ligne], 41/4 | 2000, mis en ligne le 15 juin 2009, Consulté le 20 novembre 2017. URL : http://monderusse.revues.org/61

Haut de page

Auteur

VLADISLAV RJÉOUTSKI

Institut d’études généalogiques, Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg.
vlad@unitel.spb.ru

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page