Navigation – Plan du site

Ethnic processes within the Turkic population of the West Siberian plain (sixteenth-twentieth centuries)

Nikolaj A. Tomilov
p. 221-232

Résumés

Processus ethniques au sein de la population türke de la plaine de Sibérie occidentale (xvie-xxe siècles). – Entre les xvie et xxe siècles, les Tatars de Sibérie se sont regroupés en une communauté ethnique unique qui, dès les xviie et xviiie siècles, a acquis sa forme historique. La singularité des processus mis en œuvre tient au fait qu'en l'absence des conditions nécessaires à la transformation des Tatars de Sibérie en un organisme ethno-social, la principale étant l'habitat dispersé, il se forma plutôt une ethnie qui existait en vertu de l'ethnicité de ses membres. Bien qu'inabouti, ce processus amena les Tatars à se considérer, entre la fin du xviiie siècle et le début du xixe siècle, comme une communauté méta-ethnique (interethnique) proche d'une ethnie. Les interactions ethniques avec les Tatars de la Volga et de l'Oural à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle donnèrent naissance à une communauté méta-ethnique comprenant les Tatars de la région Volga-Oural et de la Sibérie mais n'aboutirent pas à une nation tatare unifiée. Les contacts ethniques des Tatars de Sibérie avec leurs voisins eurent pour résultat une assimilation partielle avec les Russes, l'assimilation d'une partie des Tatars de la Tura avec les Mansis, la fusion d'une partie des Tatars de Tomsk (Eushta) avec les Türks de la Chulym, et l'assimilation d'une partie des Tatars de Tobolsk avec les Khantes de l'Irtysh.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nikolaj A. Tomilov, « Ethnic processes within the Turkic population of the West Siberian plain (sixteenth-twentieth centuries) », Cahiers du monde russe [En ligne], 41/2-3 | 2000, mis en ligne le 15 janvier 2007, Consulté le 17 novembre 2017. URL : http://monderusse.revues.org/44

Haut de page

Auteur

Nikolaj A. Tomilov

Omskii filial ob´´edinennogo instituta istorii, filosofii i filologii, Sibirskoe otdelenie Rossiiskoi Akademii Nauk, Omsk.

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page