Navigation – Plan du site
Articles

La Russie en 1839 du marquis de Custine et ses sources contemporaines

Vera Milchina
p. 151-164

Résumés

Pendant de longues années on a présenté Astolphe de Custine surtout comme un prophète de l’antisoviétisme avant la lettre et l’analyse impartiale de son livre sur la Russie en tant que document historique était presque impossible. Plus tard, les chercheurs français ont replacé La Russie en 1839 dans son contexte historique et ont indiqué quelques-unes des sources de l’ouvrage. Pourtant ces sources se sont limitées aux travaux sur la Russie antérieurs à celui de Custine. Le but du présent article est de montrer ce que la vision custinienne de la Russie doit à la presse française de l’époque et aux contacts avec le fin connaisseur de la vie russe que fut l’ambassadeur de France en Russie, le baron de Barante. Comme Custine lui-même l’indique plusieurs fois, tant dans son livre que dans sa correspondance privée, il a très peu fréquenté les nobles russes et sa connaissance de certains faits et rumeurs de la vie russe a toujours intrigué les chercheurs ; nous essayons de montrer que Custine tirait cette information des journaux parisiens et des récits de Barante.

Haut de page

Entrées d'index

Keywords :

Russia
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vera Milchina, « La Russie en 1839 du marquis de Custine et ses sources contemporaines », Cahiers du monde russe [En ligne], 41/1 | 2000, mis en ligne le 15 janvier 2007, Consulté le 23 septembre 2014. URL : http://monderusse.revues.org/42

Haut de page

Auteur

Vera Milchina

veramil@online.ru

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page