Navigation – Plan du site
Articles

The early Russian exploration and mapping of the Chinese frontier

Marina Tolmacheva
p. 41-56

Résumés

Les premières explorations russes de la frontière chinoise et les premières cartes de la région. – Dans cet article nous étudions les différents types d'expéditions cartographiques russes en Sibérie et sur la frontière chinoise et nous en proposons une classification par période. C'est le commerce, la colonisation et les besoins du pouvoir qui déterminaient à des degrés divers l'attention et l'engagement de l'administration, de l'armée, des colons russes et de divers groupes de marchands et de diplomates. Les premières ambassades russes firent appel au savoir occidental – celui des jésuites en particulier – en ce qui concerne la Chine et la cartographie. Après le traité de Nerchinsk en 1689, les Russes organisèrent eux-mêmes leurs expéditions grâce à la stabilité de la frontière. Les différentes étapes de notre périodisation reflètent les changements survenus dans les priorités et la politique de l'État russe et les variations dans l'équilibre des pouvoirs entre la Russie et la Chine. La présence de plus en plus affirmée de la Russie dans la région du Pacifique et la fabrication de cartes géographiques de la région de l'Amur-Ussuri aux xviiie et xixe siècles pesèrent en faveur de la Russie dans la rivalité qui l'opposait à la Chine des Qing.

Haut de page

Entrées d'index

Keywords :

Russia, China
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marina Tolmacheva, « The early Russian exploration and mapping of the Chinese frontier », Cahiers du monde russe [En ligne], 41/1 | 2000, mis en ligne le 15 janvier 2007, Consulté le 28 mai 2017. URL : http://monderusse.revues.org/37

Haut de page

Auteur

Marina Tolmacheva

History Department, Washington State University, Pullman.
tolmache@wsu.edu

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page