Navigation – Plan du site

The new Soviet archival sources

Hypotheses for a critical assessment
Andrea Graziosi
p. 13-64

Résumés

Les nouvelles sources fournies par les archives soviétiques. Hypothèses pour une évaluation critique. – Cet article présente plusieurs hypothèses sur les richesses et les insuffisances des sources fournies par les archives de la période qui précède 1953. Un bref aperçu des archives centrales de Moscou et de leur fonds est suivi d’une présentation des documents relatifs aux dirigeants du pays. Une cartographie des sources aujourd’hui accessibles précède un essai d’évaluation de l’ampleur des lacunes que l’on observe dans ce type de documents et de leurs causes. On analyse ensuite les raisons des biais que l’on peut rencontrer en étudiant ces documents, on examine avec une attention particulière les idéologies, les caractéristiques, les intérêts et les cultures des instances bureaucratiques soviétiques. Après une analyse spécifique de la documentation économique, la dernière partie de l’article soulève le problème des énormes lacunes constatées dans les documents relatifs à la vie et aux mentalités du peuple soviétique. L’abondance des rapports de la police politique ne peut pas compenser la rareté des documents produits au niveau individuel ni les traits spécifiques de leurs substituts (lettres aux journaux, etc.). Un bref exposé des solutions possibles aux nombreux problèmes qui tourmentent les spécialistes de l’histoire de l’URSS conclut l’article.

Haut de page

Entrées d'index

Keywords :

USSR
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Andrea Graziosi, « The new Soviet archival sources », Cahiers du monde russe [En ligne], 40/1-2 | 1999, mis en ligne le 15 janvier 2007, Consulté le 21 septembre 2017. URL : http://monderusse.revues.org/2

Haut de page

Auteur

Andrea Graziosi

Università degli studi di Napoli «Federico II».
anbruna.graz@mclink.it

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

2011

Haut de page