Navigation – Plan du site
Interviews

Entretien avec Marc Ferro

3 octobre 2015 et décembre 2016
Alain Blum
p. 15-32

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Alain Blum (AB) : Le début de la Première Guerre mondiale a été beaucoup commémoré. Devrait‑on commémorer 1917, en débattre de la même manière ? De telles commémorations devraient‑elles avoir la même importance que celles de 1914 ?

Marc Ferro (MF) : Si l’on se place du point de vue de l’histoire des sociétés, on observe qu’on commémore volontiers tel grand événement dont on juge qu’il est un tournant, qu’après lui rien ne sera plus comme avant. Tel a été l’armistice de 1918, les vainqueurs ont cru qu’ils signaient la fin de toutes les guerres. Méprise inverse, au moins dans tout le monde occidental, avec la révolution iranienne. Qui donc a compris, en 1979, que la révolution iranienne était le détonateur de crises dont hériteraient tous les mondes de l’islam et bien d’autres, plus de trente‑cinq ans après ?…

Trente‑cinq ans après la révolution de 1917, soit durant les années 1950, quand l’URSS a soviétisé l’Europe de l’Est, il ne s’agissait plus vraiment d’appliquer le programme de l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Blum, « Entretien avec Marc Ferro », Cahiers du monde russe [En ligne], 58/1-2 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2019, Consulté le 23 septembre 2017. URL : http://monderusse.revues.org/10062

Haut de page

Auteur

Alain Blum

alain.blum@ehess.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page